Les industries de la chimie, pharmacie et cosmétiques sont souvent confrontées au transport de marchandises dangereuses. Le règlement ADR (Accord Européen Relatif au Transport International des Marchandises Dangereuses par Route) prévoit des dispositions spécifiques pour garantir la sécurité des personnes, des biens et de l’environnement lors du transport routier de ces produits.

L’une des principales exigences est le choix d’un emballage ADR adéquat pour le conditionnement des matières concernées. Cet article vous explique ce qu’est un emballage ADR et comment le choisir.

Qu’est-ce qu’un emballage ADR ?

Un emballage ADR est un emballage spécialement conçu et homologué pour le transport de marchandises dangereuses selon les prescriptions relatives à leur nature et au mode de transport emprunté.

Les emballages ADR doivent être conformes aux normes et réglementations en vigueur, notamment l’homologation UN ou approbation de type UN qui certifie leur aptitude au transport routier de matières dangereuses, comme défini dans l’accord européen relatif aux transports internationaux de marchandises dangereuses par route.

emballage adr

Les différentes classes de danger selon l’ADR

L’ADR classe les marchandises dangereuses en plusieurs catégories, appelées classes de danger, en fonction de leurs propriétés physiques et chimiques, de leur réactivité et des risques qu’elles présentent. Ces classes sont les suivantes :

  1. Classe 1 : Matières et objets explosibles
  2. Classe 2 : Gaz
  3. Classe 3 : Liquides inflammables
  4. Classe 4.1 : Matières solides inflammables, matières autoréactives et matières solides explosives désensibilisées
  5. Classe 4.2 : Matières susceptibles de s’enflammer spontanément
  6. Classe 4.3 : Matières qui, au contact de l’eau, dégagent des gaz inflammables
  7. Classe 5.1 : Matières comburantes
  8. Classe 5.2 : Peroxydes organiques
  9. Classe 6.1 : Matières toxiques
  10. Classe 6.2 : Matières infectieuses
  11. Classe 7 : Matières radioactives
  12. Classe 8 : Matières corrosives
  13. Classe 9 : Matières et objets dangereux divers (comme les batteries au lithium ou les déchets médicaux)
Lire plus  Délai de réception de la carte ADR : ce qu'il faut savoir

Chaque classe comporte un certain nombre de règles pour le choix de l’emballage ADR.

Les critères pour choisir son emballage ADR selon la réglementation

Parmi les points réglementés dans l’ADR, plusieurs critères déterminent le choix de l’emballage ADR pour chaque type de marchandise dangereuse :

Type d’emballage et capacité :

Les emballages ADR doivent être adaptés au type de matière, à son état (solide, liquide ou gazeux) et à sa quantité. La taille de l’emballage, sa forme et sa capacité seront donc des critères essentiels.

Résistance des matériaux :

Les emballages ADR doivent résister aux agressions physiques du transport et aux réactions chimiques possibles avec la matière dangereuse qu’ils contiennent. Le choix de l’emballage ADR doit ainsi tenir compte des propriétés de la matière en termes de corrosion, réactivité et autres risques spécifiques.

Sécurité des assemblages :

Un bon emballage ADR doit garantir l’étanchéité et éviter tout contact avec l’environnement extérieur. Les dispositifs de fermeture, joints, vannes, etc., doivent répondre à des critères stricts de sécurité et de fiabilité.

Compatibilité entre les différents types de marchandises :

Lorsque plusieurs matières dangereuses doivent être transportées simultanément, des dispositions supplémentaires sont prescrites pour prévenir toute interaction nocive entre elles lors du transport. L’unification des emballages ADR est alors primordiale.

Emballages de secours autorisés et solutions flexibles

Dans certaines situations, l’ADR autorise l’utilisation d’emballages de secours, notamment en cas d’absence d’instruction d’emballage spécifique pour une matière dangereuse donnée. Ces emballages offrent un niveau de protection adapté à la majorité des substances.

De plus, choisir unagrément flexible peut permettre une sélection d’emballages ADR polyvalents, capables de répondre aux besoins variés des entreprises.

Lire plus  Que faire en cas de perte de votre carte ADR ?

Toutefois, il est fortement conseillé de se référer à un expert ou de demander l’aide d’un conseiller spécialiste dans le choix des emballages ADR lorsqu’on débute dans ce domaine, pour éviter tout risque d’accident ou de non-conformité réglementaire. Leur expertise vous assurera une sécurité de livraison optimale et une tranquillité d’esprit lors du transport routier de vos produits dangereux.